Archives pour la catégorie Machin

Marronnier

Résultat de recherche d'images pour "marronnier"

Tous les ans, c’est pareil.

Je fais une note. Je dis que, cette fois c’est sûr, je reviens pour de bon, je vais poster tous les jours, voire même 5 fois par jour, et puis une fois que j’ai cliqué sur « Publier », je le sais au fond de moi que je ne reviendrais pas de sitôt.

Donc, nous y voilà.

Il s’agit de la note annuelle que je te ponds pour te signifier que je suis toujours en vie, quelque part entre le tropique du Cancer et le Tropicana-Rhum, celui là même avec le petit parasol merdique dans le verre.

Parce que ça me titille c’tte affaire, vois-tu. Should I stay or should I go…J’ai comme dans l’idée de faire reprendre du service à Vachiavélik (quoi ? qu’entends-je ? tu ignores qui est Vachiavélik ??), Cunégonde et tutti fruiti (façon Cunégonde).

En même temps, ne nous voilons pas la face, Limace n’a plus 20 ans (ni même 30, ni 35…je te laisse faire des calculs…) et ce blog (qui lit encore des blogs en 2019….) en a juste 13. Nous sommes donc situés quelque part entre l’adolescence fougueuse et rafraichissante et l’obsolescence programmée. Coincés entre la 4ème B et une réunion des AA. Englués entre un flacon d’Eau Précieuse (on est bien d’accord que ça ne fonctionne pas l’Eau Précieuse ? que c’est uniquement une poudre aux yeux à 3€ pour faire croire à son ado qu’on se préoccupe de son visage ravagé alors que l’on a aucunement l’envie de débourser des fortunes chez le dermato?) et un flacon d’antalgique.

Le spectre est vaste me diras-tu. Et c’est peut être là, juste au milieu de ce merdier, que Limace va renaitre de sa bave…

The show must go on ! (on parie que je reviens que dans 1 an ? mouuaahh).

Résultat de recherche d'images pour "colombe en vol"

Cette note est belle comme un envol de colombe…

Des Nouvelles Du Plafond

Même si je ne suis plus vraiment présente ici, tu sais, la vie continue, même dans le monde de Cun*gond*.

Et c’est tout simplement magique, car c’est un vivier de conneries à elle toute seule.

Je me demande si je ne vais pas tout bêtement dédier ce blog à sa mémoire. Du moins, à ses conneries dans un premier temps.

Nanmé, écoute un peu la dernière….

Cun*gond* se rend au restaurant un samedi soir, tranquille Mimille. (Il faut savoir que Cun*gond* va à peu près 7 fois par mois au restaurant. Un jour, je t’expliquerais d’où viennent ses sous qui lui permettent d’aller se sustenter aussi souvent au resto…non pas de la prostitution, on a vérifié).

Jusque là, tout va bien.

Elle se prend une tite fondue qui va bien, après avoir ingurgité quelques oeufs mimosa en entrée, le tout arrosé de jus d’ananas et finit par un je sais plus quoi façon capucino à la framboise. Que du très light donc.

Jusque là, tout va bien.

Sauf que Cun*gond* a oublié ce samedi soir là de prendre ses cachetons digestion (comme ça, elle peut se baffrer comme elle l’entend).

Au moment de payer,  au comptoir, v’là ti pas que not’ Cun*gond*, alors que le monsieur qui voulait l’encaisser commence à lui demander si tout s’est bien passé, ne se sent pas trop trop bien.

Au lieu de, je ne sais pas, trouver une plante verte, courir à l’extérieur dans le caniveau ou plus simplement ravaler, not’ Cun*gond* offre une magnifique peau de renard au restaurateur….Oui, figure toi qu’elle a gerbé tout son repas sur le comptoir du mec…Comme ça, gratuitement, comme un enfant qui ne pouvait pas se retenir…

Alors, imagine toi que ça a fait ma semaine cette affaire, mais je ne sais pas ce qui est le pire :

- le fait qu’elle ne se soit pas contrôlée,

- le fait qu’elle se soit gerbée aussi sur le manteau et les chaussures,

- le fait qu’elle n’ait pas nettoyé son manteau et ses chaussures entre le samedi soir et le mardi et que donc nous avons pu admiré les séquelles de son oeuvre, sa galette,

- le fait qu’elle ait brandi devant mon nez son portefeuille vomifié en me demandant comment on enlevait les traces de vomi sur du cuir,

- le fait qu’elle nous l’ait raconté….

Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdue….

Bientôt, je te raconterais une autre histoire vraie de Cun*gond* avec dans les rôles principaux: sa voiture, le pont et sa bouteille…

Passe Ton Bac D’Abord

82,5 % de réussite au bac 2013.

Moins bien que l’an passé, et encore moins bien que l’année précédente encore…

Pffffff.

Z’ont même pas l’excuse de pas avoir correctement révisé à cause d’un printemps radieux, ensoleillé et paresseux !

Les nazes.

Cun*gond*

Raaahhhhhh.

Je crois que Cun*gond* a résilié son abonnement à la counnerie en ce moment.

Du coup, on n’a plus rien de croustillant à se mettre sous la dent toi et moi.

Y’a bien le coup des pneus neige (ah, je sens qu’Unblog va me caser une pub sur « pneus neige »…), mais c’est tellement alambiqué que je vais te perdre en cours de route. Ceci dit, elle est excellente.

Cun*gond* dans MachinTiens, cadeau Unblog !

Tu me diras, y’a le coup des belganiens. Cun*gond* et les belganiens. Des belganiens qui demandent leur chemin et qui tombent sur Cun*gond*. C’est vraiment, mais alors vraiment pas de chance. Pour eux.

D’ailleurs il semblerait qu’à l’heure actuelle, ils tournent encore en voiture en essayant de décrypter les explications de Cun*gond* et  tentant de retourner chez eux (la frontière est à 3 km à tout casser). Même moi, en connaissant maintenant un peu les environs, je n’aurais rien calé à son plan.

Plus sérieusement, je pense qu’ils ont fait « ouioui » « ah d’accord » « oui on a bien compris, merci, au revoir madame », qu’ils ont redémarré (sur les chapeaux de roue, pour s’éloigner le plus rapidement possible de cette folle) et ont suivi tout bêtement les panneaux.

 dans MachinVoilà, tu es arrivé le belganien !! Bravo !!

Et qu’elle devait continuer à parler, parler, parler, parler, parler…

Si Cun*gond* devait ressembler à un moulin, ça serait celui là. Ou l’inverse.

Ah oui, je t’ai pas dit. Cun*gond*, c’est miss Blabla personnifiée. J’en avais une comme ça avant, et je pensais qu’on pouvait pas trouver plus chiant en blablatage.

Mais ça, c’était avant.

Kadeau

Parce qu’il n’y a pas que Daniel qui a décidé de voir si c’était mieux ailleurs.

Y’a aussi Alvin Lee.

Tout ça, c’est à cause des mayas en fait… Pis ça va faire plaisir au VieuxBreton.

Image de prévisualisation YouTube

 

Salut A Toi L’Habitant Du Pays Plat !

Oui. Chut. Stop. Ne dis rien.

Je reviens et tu sais quoi ? C’est pour râler. Ce qui en soi est un peu mon sport favori. Je suis une grande râleuse.

Surtout en bagnole. Et beaucoup plus depuis que je conduis dans le Pays Haut.

Je râle et j’insulte. J’adore ça insulter des gens qui ne m’entendent pas. Mais qui doivent le deviner en voyant ma tronche lorsque je les dépasse, totalement déformée par le syndrôme Gilles de la Tourette qui m’habite alors (en 2 mots, pas en 3).

Alors voilà, je suis revenue pour râler. Mais pas sur toi, rassure toi. ‘fin sauf si tu es holland*ais et/ou belg*e.

Maintenant qu’on est « amis » toi et moi, et que nos pays se touchent encore plus que lorsque j’étais 120 km plus bas (oui, oui, parfaitement, je fais ma connasse du sud là), bah tu m’agaces encore plus quand tu roules ta voiture.

J’en apprends chaque jour sur toi et c’est pas joli joli, permets moi de te le signaler.

1- qu’est ce que tu ne comprends pas dans la notion « 3 voies » sur une autoroute à 3 voies ?? Pourquoi tu t’obstines à rester sur la voie du milieu lorsque que tu ne doubles rien ?? et qu’en plus, tu roules moins vite que la voiture sur la voie de droite ?? Combien de fois je t’ai doublé, en toute illégalité, sur la voie de droite à cause de ta bêtise, parce que sur la voie de gauche c’est déjà blindé d’ »amis » à toi à grosses cylindrées ?? M’est avis que tu crois que la voie de droite, c’est pour les véhicules lents….mais quand un « véhicule lent » te dépasse, tu te poses pas de question….Je suis….dépitée…

Salut A Toi L'Habitant Du Pays Plat ! dans Machin

2- Y’a jamais de juste milieu avec toi : soit tu es lent soit tu roules trop vite… Il m’est arrivé d’arriver derrière toi sur l’autoroute alors que tu faisais du 80….et sur la voie du milieu naturellement.

3- J’ai compris pourquoi tu étais si mauvais….C’est presque pas de ta faute en fait : le permis, tu le passes pas en auto-école, tu le passes un peu à la j-t-emmerde, au bout de 9 mois après l’obtention de ton code, dans ta propre voiture (que tu conduis depuis 9 mois donc…), avec juste un frei-n à main accessible et manuel pour l’examinateur. Ah bah j’ai envie de te dire que TOUT S’EXPLIQUE d’un coup.

 dans MachinMême en ville t’y arrive pas !!

Quoi ? J’ai forcé le trait ? Hmmm, pas tant que ça mon loukoum à la guimau-ve.

Mais je te l’accorde : y’a aussi des blaireaux de français qui sont sur la voie du milieu alors qu’ils n’y ont rien à faire, y’a aussi des blaireaux de français qui roulent à 80 sur des routes à 130 et y’a aussi des blaireaux de français qui ont passé leur permis à la française en y laissant un bras et qui ne savent toujours pas conduire un minimum correctement.

Mais y’en a moins que toi quand même, niark niark.

Mais je t’aime malgré tout tu sais. Tiens, poutou <3.

Ta B.O De L’Eté

Et ma crocrotte des bois. Faut que t’écoutes ça.
Je t’aime bien alors je partage avec toi.
Bon, je me doute qu’il y aura bien quelqu’un, le VieuxBretonKiPue pour ne pas le citer, pour nous sortir un petit classique de derrière les fagots pour contrer ces chansonnettes inaudibles ;-) .

Aller, détends toi, et enjoy ma choupette des neiges ^^.

Ca commence avec Veronica qui tombe D’Angleterre et qui fait un peu de rock’n'roll à soquettes.

Veronica Falls, Right side of my brain

Ca se poursuit avec Gas Coombes, ancien Supergrass, qui aime les filles de joie.

Gaz Coombes, Whore

Pis ça finit, pour le moment, avec les suédois de The Hives, qui ont plein de réponses et qui le font savoir.

The Hives, 1000 answers

Je vais pas te laisser en reste finalement. Faut que tu bouges ton petit cul là dessus ma couille de la pampa. Viennent de Belganie. Eux, c’est bien simple, je les aime d’amour.Zont enregistré leur album à l’ancienne, tout est brut, rien n’a été modifié, ça craque, c’est sale et ça décrasse. Note le pull made in Norway du guitariste. De toute beauté.

The Experimental Tropic Blues Band, Keep This Love

Pis je reviendrais tantôt si ça te plait.

Veau Doux

Lundi matin.

10h.

J’ouvre ma porte d’entrée afin d’aller courir dans la pampa. Note comme je suis matinale le week end.

Là, je tombe sur…..je ne sais pas trop…l’animal qui se situe sur la chaîne alimentaire entre la souris et le rat j’imagine, oui c’est vaste, mais perso, je n’avais jamais vu cette bête avant, à moitié décapité sur le paillasson.

Je soulève la bestiole et trouve qu’elle est drôlement bien décapitée pour que ça soit l’oeuvre d’un chat. Puis ça a l’air tout frais.

Mon cerveau limacien se met de suite en branle, tu me connais, et j’en suis certaine en 1/2 seconde : on vient de nous jeter un sort. Y’en a des qui font du vaudou avec des animaux morts dans le coin. Un voisin pas content. Un usager insatisfait de mes services au Temple. Un fou qui a jeté la bête sur la première baraque de son chemin. Et putain de ta race de bordel de queue, fallait que ça soit pour moi….

Je jette des regards à droite à gauche.  Des fois que l’auteur de ce méfait soit encore dans les parages, savourant son petit effet. En même temps, c’est Wisteria Lane ma rue, tout le monde est au taff le lundi matin, y’a pas un…rat dans le quartier. Hormis sur mon paillasson. Mouais.

Après tout, le vaudouiste a du partir en courant et en se frottant les mains tout en faisant niark niark depuis un bail. Soit !

Je dépose la chose sur une pierre et décide malgré le terrible avenir qui se profile pour moi d’aller courir.

Et là, c’est un festival. Y’a tempête sous crâne. Genre la Limace, au lieu de penser à ce qui est pourtant l’évidence, tout le monde l’aura compris, il ne s’agit ni plus ni moins que de l’offrande d’un chat du voisinage, va partir dans des théories du complot tout bonnement hallucinantes. C’est bien connu, la terre entière en veut aux Limaces.

Jusqu’à tomber sur : un pigeon mort, la tête désaxée, sur un paillasson d’une autre maison plus éloignée….

AH !

Coïncidence ? Je ne crois pas ! C’est sûr quelqu’un veut du mal à d’autres personnes dans le patelin.

Je rentre, fourbue et m’aperçoit que TIENS DONC LA BETE A DISPARU ! Après vérification, seule sa tête a disparu…MAIS COMEME !

Je la replace sur la pierre et guette de temps à autre si elle disparait à nouveau.

Bien entendu, le vaudouiste attendra que je ne sois plus vigilante pour VOLER LA BETE ET DONC LA PREUVE ! (parce que tu penses bien que je m’en suis vantée qu’il y avait un vadouiste qui m’avait jeté un sort, bah quoi ?!)

C’est futé, je dois le reconnaitre. (Le chat qui l’a déposé là a juste eu envie d’enfin la boulotter tranquilos sa belle prise!)

Donc voilà, je me retrouve sans bête, sans preuve, avec un sort sur les antennes. Youpi.

Je te tiens au courant des événements gênants et perturbants qui ne vont pas tarder à arriver !

Je Fais Un Métier Formidable…

….suite…

Je t’ai déjà causé des usagers que l’on est amenés à rencontrer dans mon métier. Entre ceux qui portent des couches à 19 ans, les toctocs qui te racontent leur vie, ceux qui sont terriblement cracras et les gros cons (oohhhh oui, il y en a des gros cons, crois moi…en minorité certes, mais ils existent!) et les gens terriblement normaux et gentils (ceux là ils constituent la grosse majorité des usagers, je te rassure), on a pas trop le temps de s’ennuyer.

Je Fais Un Métier Formidable... dans MachinLa bLibliothèque des morts vivants, c’est bon ça !

Je te cause pas des enfants, parce qu’ils jouent dans une catégorie à part. La catégorie des futurs usagers adultes. Et c’est un peu notre rôle de les former comme il se doit pour qu’ensuite, une fois grand, ils déboulent pas en mode « toctoc » dans les temples de la culture. C’est une catégorie très malléable et suffisamment ouverte pour comprendre, apprendre et rigouler. En gros, les enfants, c’est le haut du panier des usagers en bLibliothèque.

 garde à vue dans MachinPis y’a pas à tortiller. Les meilleurs bouquins sont les livres pour enfants !

Bref, je suis surtout venue te causer d’une autre catégorie de personnes. Ceux qu’on ne voit pas physiquement, mais avec qui la connexion se fait par téléphone.

Et il m’en est arrivé encore une bien bonne tantôt. Te pose pas de questions, j’ai des abonnements en fait. C’est pour cette raison que ça n’arrive en général qu’à moi. Si toi aussi, tu veux des abonnements, je te les cède volontiers ma foi, c’est cadeau, parce que je suis un peu fatiguée à force.

 gens compliqués

Jeudi dernier, après-midi, au cravail. J’ai en charge le standard pour l’après-midi. Premier appel, 13h30 :

« Médiathèque Lova Moor, bonjour! »

« Oui bonjour, j’aimerais savoir si « insérer ici nom, prénom de l’individu » est bien en garde à vue chez vous ? »

« Euh, l’est à dire que vous êtes à la médiathèque là Madame »

« Oui mais il est en garde à vue chez vous ou pas alors ? »

« ……je ne pourrais vous dire, étant donné que c’est la médiathèque que vous appelez là… »

« La médiathèque Lova Moor ? »

« Tûàfé »

« Mais j’ai pourtant fait le numéro de l’hôtel de police de « insérer ici la ville » !! »

« Ah bah visiblement pas vraiment. Vous avez du inverser des chiffres ou un numéro »

« Je ne suis pas à l’hôtel de police alors ??? »

« …..-__-’…..bah non, puisque c’est la médiathèque !! et que jusqu’à preuve du contraire, y’a encore personne en garde à vue dans les médiathèques !!! »

« Ah bah j’ai du me tromper alors »

Sans déconner ??!!

« A priori, oui….Au revoir et bonne journée Madame ! »

« Au revoir, merci vous aussi »

Voilà. Voilà.

Là, j’ai commencé à me dire que l’après-midi allait être longue….

AH AH AH AH

Quelle merde ce site.

Je viens juste de cliquer sur « Publier » afin de te mettre en ligne l’article DE 20 PAGES que je viens de t’écrire et naturellement, il est publié vide…..tout est effacé…

Comme je n’ai pas la force de recommencer à nouveau à l’écrire, t’attendras un peu hein !

De toute façon, t’es plus à quelques semaines près ^^.

1234

Le blog d'Aurel |
aucafeducoin |
parmi les autres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Buzancy's Life
| Les Ardennes par samouraï 08
| Vers la Lumière...